Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

11 May

Thomise variable - misumena vatia

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Faune

Thomise variable - misumena vatia

Cette drôle de petite araignée a le don d'homochromie.

Pour faire simple, elle harmonise sa couleur avec le milieu dans lequel elle va chasser pour mieux se dissimuler à ses prédateurs.

Elle ne tisse pas de toile mais se poste à l'affût sur une fleur ou une feuille. L' insecte s'approche, elle l'agrippe et le foudroie de son venin.

 

 

Une tueuse d'hyménoptère.
Une tueuse d'hyménoptère.
Une tueuse d'hyménoptère.
Une tueuse d'hyménoptère.

Une tueuse d'hyménoptère.

Ici la proie a été capturée sur une feuille d'acer palmatum butterfly.

Après avoir été tuée instantanément d'une morsure venimeuse derrière la tête, la chair de la victime sera liquéfiée en quelques heures puis, elle sera vidée par aspiration de ses liquides vitaux ne laissant qu'une enveloppe vide.

Autres proies sur une grande marguerite et sur un narcisse.
Autres proies sur une grande marguerite et sur un narcisse.

Autres proies sur une grande marguerite et sur un narcisse.

La thomiste variable est aussi nommée aussi araignée crabe, sans doute du fait de la disposition de ses pattes.

 

 

Thomise variable - misumena vatia
Thomise variable - misumena vatia

Thomiste variable sur un ail d'ornement et sur une rose.

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.