Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

25 Jul

Isodonte mexicaine - isodontia mexicana

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Insectes

Avez-vous remarqué la 'taille de guêpe' ?
Avez-vous remarqué la 'taille de guêpe' ?

Avez-vous remarqué la 'taille de guêpe' ?

Cette grande guêpe solitaire est toute noire, un long pétiole sépare le thorax et  l'abdomen.

La tête et le thorax sont couverts d'une discrète pilosité grise.

Appelée aussi sphex du Mexique.

Elle n'est pas agressive sauf si on la provoque. Sa piqûre est très douloureuse mais je n'ai heureusement pas testé et je préfère rester prudente lorsque je l'approche.

Originaire du Mexique, elle fût introduit en France dans les années 1950.

Cet insecte auxiliaire habite les haies, jardins ou prairies, là où les sauterelles, criquets et grillons sont présents.

Elle les capture et les paralyse de son venin. 

Ici, photographiée sur les fleurs de la verge d'or.

 

 Isodonte mexicaine - isodontia mexicana

Le nid est construit dans une cavité constituée de plusieurs cellules rebouchées avec des végétaux.

Dans chaque cellule seront déposées plusieurs proies (sauterelles) immobilisées par le venin et sur laquelle sera pondu un œuf.

 La larve une fois éclose se nourrira des orthoptères avant la nymphose dans un cocon. 

 

Voici un lien qui illustre très bien !

le bambou de l'horreur

Commenter cet article
M
Edwige , je connais bien la mexicaine et ce sont 15 sauterelles ( si,si) par loge qui attendent d'être consommées ...photos ici:
http://www.jardinoblog.com/2015/07/le-bambou-de-l-horreur-isondontia-mexicana-troisieme-partie.html
Répondre
L
Merci pour toutes ces précisions, je me suis permise de mettre votre lien pour enrichir mon article.

Archives

À propos

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, source de bien-être, c'est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.