Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le jardin est en constante évolution, différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

27 Jul

Chevreuil 2022 : le faon

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Aux alentours...

Chevreuil 2022 : le faon

Ma première rencontre de l'année 2022 sera avec un faon qui s'alimentait.

Je n'avais pas mon appareil photo et mon téléphone portable date de plusieurs années d'où la médiocrité de la photo.

 

 

Je suis donc allée  prendre l' appareil photo à la maison.

J'espérais revoir le faon mais à mon retour sur les lieux, je n'ai aperçu qu'une femelle adulte à la lisière d'un champ fauché.

Il se faisait tard, elle s'est couchée après m'avoir observée m'invitant peut-être ainsi à rentrer chez moi.

Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon
Photo d'une couchette bien visible à l'œil nu plus difficile à distinguer sur la photo

Photo d'une couchette bien visible à l'œil nu plus difficile à distinguer sur la photo

Les endroits où se repose le chevreuil s'appellent les  couchettes.

Elles sont souvent de forme ovale d'environ 50 à 60 cm de long et 25 à 30 cm de large.

Dans l'attente de meilleurs clichés, je vous invite à lire mes anciens posts.

chevreuils-2021.

chevreuil

Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon

Le lendemain, jeudi 28 juillet, je savais que j'allais le retrouver, il est seul, la mère n'a dû avoir qu'un petit ou le deuxième faon se cache un peu plus loin.

Il m'a déjà repérée...

Chevreuil 2022 : le faon

Prudent, il ira se dissimuler, tapis au sol dans les hautes herbes, comme le lui a appris sa mère.

 

 

Chevreuil 2022 : le faon

Il est temps de s'esquiver pour ne pas le déranger plus.

Surtout, si vous rencontrez un très jeune faon, ne le touchez pas!

Il n'est pas abandonné, la mère n'est probablement pas loin, peut-être même qu'elle vous observe.

Une semaine plus tard, je me rends à nouveau sur le bord de route où le faon peut être vu.

Je suis avec ma petite-fille Albane 3 ans.

Je scrute les hautes herbes, là une tâche marron mais j'ai le soleil de face et avec le passage des voitures, je ne suis pas tranquille.

Je prends rapidement ces clichés. Le faon est à deux mètres de l'endroit où je l'ai photographié couché la première fois et face à notre remue-ménage, il préférera s'éclipser vers le sous bois derrière lui.

Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon

 L'endroit où se tapit le faon n'est pas sans danger, le virage de la route juste à côté mais aussi la crainte du passage d'une faucheuse dans les hautes herbes...

Hâte que ce faon grandisse, qu'il soit capable de courir vite pour qu'il puisse rester à proximité de sa mère !

Le lendemain, fidèle à mon poste d'observation, je suis du regard le faon qui furète à travers les hautes herbes. De temps en temps, j'aperçois ses oreilles.

Un promeneur s'avance vers moi et me demande si j'ai vu quelque chose.

 Je lui parle du faon, et le voilà qui pointe du doigt :  "là ! regardez ! un, deux trois, quatre, il y en a quatre ! "

Je les aperçois aussi, une chevrette et trois faons qui s'enfuient.

 

Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon
Chevreuil 2022 : le faon

3 semaines déjà se sont écoulées et je retrouve régulièrement le faon au même endroit.

Avez-vous remarqué la truffe encadrée d'une belle moustache noire ?

La tête et le cou sont infestés de tiques.

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le jardin est en constante évolution, différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.