Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

01 Jun

Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Insectes

  Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca

Le soleil s'est couché il y a une heure à peine et déjà, en ce début juin, un ver luisant se fait remarquer.

Au jardin, j'ai bien pris soin de laisser des endroits un peu sauvages où je n'interviens pas, laissant la nature s'exprimer avec des herbes non coupées.

C'est souvent là qu'émane du sol une petite lueur verte, cette bioluminescence indique la présence d'un ver luisant.

  Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca
  Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca

Le ver luisant présente un dimorphisme sexuel, mâle et femelle ont une morphologie différente.

 Dépourvue d'ailes, la vie de la femelle se déroule au sol . À la période de l'accouplement, elle émet dans l'obscurité une lumière continue pour signaler sa présence au mâle qui interrompt son vol pour la rejoindre.

Le mâle est à peu près deux fois plus petit que la femelle, ses yeux sont hypertrophiés.

Accouplement

Accouplement

La durée de vie des adultes est brève : 15 à 21 jours.

 

Après l'accouplement, le femelle pond ses œufs sur des plantes ou à même le sol et meure.

 

Quelques semaines plus tard, éclosent les œufs et les larves passent l'hiver sur le sol avant de se nymphoser l'année suivante.

Les larves ont aussi la faculté de briller mais faiblement et par intermittence.

Ces larves sont des auxiliaires du jardinier car elles se nourrissent d'escargots et de limaces après leurs avoir injecté du venin.

  Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca

Le ver luisant est trop souvent victime de la pollution lumineuse.

En présence de lampadaires, le mâle vert luisant est ébloui et ne trouve pas le signal lumineux émis par la femelle.

  Ver luisant ou lampyre - Lampyris noctiluca

La balade au crépuscule permet de constater qu'ils sont nombreux les verts luisant, dans l'herbe sur les bords de route, aux alentours de la maison.

Certains enfants n'en ont encore jamais vu alors je vous invite à leurs faire découvrir ce curieux coléoptère.

Lors des vacances scolaires, la balade nocturne, en général, ils apprécient.

Commenter cet article

Archives

À propos

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.