Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.

12 Apr

Coucou gris - Cuculus canorus

Publié par le jardin d'Edwige  - Catégories :  #Oiseaux du jardin

Coucou gris - Cuculus canorus

Je viens de l'entendre ! 

Je ne sais dire pourquoi, mais c'est toujours la même émotion d'entendre le premier chant du coucou.

La première quinzaine d'avril, il est de retour! 

 

Depuis plusieurs jours, je guette son fameux chant  "cou-cou, cou-cou..."  parfois trisyllabique : " cou-cou, cou-cou,cou-cou"

 

Je me souviens d'un certain matin d'avril, son chant n'avait jamais été aussi sonore et distinctif et pour cause, l'oiseau était perché au sommet d'un arbre, près de la maison.

 Par crainte de le faire fuir, j'ai alors préféré garder mes distances pour saisir quelques clichés, certes flous mais l'émotion était bien présente :

 C'était la première fois que je voyais un coucou ! 

Si je vous l'assure !

Je ne l'imaginais pas ainsi.

De la taille d'une tourterelle, la silhouette ressemble à celle d'un faucon crécerelle ou d'un épervier.

La tête et le dos sont gris.

La tête et le dos sont gris.

La particularité du coucou est son parasitisme, la femelle pond une douzaine d'œufs dans les nids d'autres oiseaux en changeant de nid à chaque ponte, prenant soin de subtiliser un œuf du nid où elle s'est invitée.

Elle profite de l'absence des hôtes qui se retrouveront, bien malgré eux, parents adoptifs.

 

L'œuf du coucou éclot après 12 jours de couvaison, l'oisillon s'empresse alors d'éjecter du nid les autres œufs ou les oisillons en les soulevant sur son dos et en s'arc-boutant sur ses pattes.

Il sera le seul à rester au fond du nid.

 

Les parents adoptifs (accenteur-mouchetrouge gorge ...) vont alors nourrir l'intrus jamais rassasié,  pendant 5 semaines.

La  femelle coucou pond en général dans un nid de l'espèce qui a assuré son élevage.

 

Le coucou est un oiseau solitaire, mâle et femelle ne se retrouvent que pour l'accouplement.

C'est un oiseau insectivore qui mange aussi les chenilles processionnaires du pin.

Coucou gris - Cuculus canorus

Le coucou gris est un grand migrateur nocturne.

En fin d'été, les jeunes de l'année migrent seuls vers l'Afrique équatoriale, sans l'aide des coucous adultes, déjà partis avant eux.

Au printemps, ils reviennent toujours sur les lieux qui les ont vu naître. 

 

Commenter cet article
N
Merci pour ces photos, et me le faire mieux connaitre !!<br /> bonne journée à toi
Répondre

Archives

À propos

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Un jardin n'est jamais terminé, le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est captivant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité, excellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.